LA DESCENTE

sylvain vigeois

Il faut aller le plus vite possible entre le départ et l’arrivée. Il s’agit d’une course contre la montre où il faut bien choisir sa trajectoire en fonction des courants et des obstacles naturels que forment les rochers. Il y a deux types de parcours, soit le sprint avec une course en deux manches additionnées qui se situe entre 1 minute et deux minutes, soit un parcours dit classique d’une distance pouvant varier de 7 à 15 kilomètres. Le temps de course se situe en général entre 10 et 15 minutes de courses. Nous retrouvons les mêmes catégories d’âge et de bateaux.

LES SPOTS EN HAUTE TARENTAISE

Notre vallée compte également un des plus beaux parcours du monde de descente en eaux vives avec la partie Bellentre–Aime et leurs fameux rapides d’Aime aux noms évocateurs comme la Machine à couper le Jambon, les Vignes, les Moutons ou le Dessert. Ce parcours à déjà accueilli de nombreuses épreuves internationales (Championnats du Monde, d’Europe, Coupe du Monde et Championnats de France). Des parties moins difficiles (Landry – Gottard) accueillent régulièrement des compétitions régionales (finale de la Coupe des Jeunes, Championnats de Ligue ou sélectif inter régions). La descente de Bourg St Maurice reste un des MUST de l’eau vive et peut se faire soit en kayak soit en raft soit en hydrospeed (il existe une base de raft AN RAFTING à Macot au bord de l’Isère)L

Le site a accueilli   les Championnats de France de descente en juillet 2010 et 2011 (open donc ouvert aux étrangers) et les Championnats du Monde de la discipline fin juin 2012 et devrait à nouveau accueillir les Championnats de France en 2015.

Image017fier006